Prix d’une pompe à chaleur aérothermique 2019

Prix minimum Prix moyen Prix maximum
Pompe à chaleur aérothermique air-air 500 € 2500 € 4500 €
Pompe à chaleur aérothermique air-eau basse température 7500 € 8750 € 10000 €
Pompe à chaleur aérothermique air-eau haute température 10000 € 12500 € 15000 €

Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Coût moyen

9200 €

Fourchette de dépenses moyennes

9000 € – 15000 €

Prix d’une pompe à chaleur aérothermique (air/air)

Pompe à chaleur aérothermique Chaffoteaux

Pompe à chaleur aérothermique Chaffoteaux

La pompe à chaleur aérothermique (air-eau ou air-air) capte les flux émis par l’air pour accumuler de l’énergie et la restituer à l’intérieur d’un local. Dotée d’un compresseur et alimentée par un fluide frigorigène, cette solution à énergie renouvelable permet d’économiser tout au long de l’année et de respecter l’environnement. Selon les données propres à Travaux.com, le prix moyen des projets d’installation d’une pompe à chaleur aérothermique s’élève à 9 200 € TTC, avec une fourchette moyenne comprise entre 9 000 € et 15 000 € TTC*. Cet article répertorie les différents systèmes de PAC et leur attribue un budget moyen. Les choix se sont portés sur les PAC traditionnelles, puis sur les nouveautés technologiques.  Pour que particuliers et professionnels puissent construire leur projet dans les meilleures conditions et en ayant toutes les informations sous la main.

Pompe à chaleur aérothermique : définition du système air/air

La pompe à chaleur aérothermique (air/air) est une pompe à chaleur qui récupère les calories présentes dans l’air extérieur (intérieur ou extérieur au logement). Ce modèle de pompe à chaleur est nettement plus facile et rapide à installer qu’une pompe à chaleur géothermique. L’air étant une ressource facilement exploitable, pas besoin de capteurs spéciaux, ni d’autorisation particulière. La pompe à chaleur air/air présente ainsi l’avantage de s’adapter à de nombreuses configurations, en neuf comme en rénovation. Toutefois, la température de l’air extérieur pouvant varier et chuter tout au long de l’année, la performance de la pompe à chaleur air/air peut également varier contrairement à celle de la pompe à chaleur géothermique, dont les capteurs enterrés garantissent un niveau de température constant. Enfin et surtout, la pompe à chaleur aérothermique contrairement aux systèmes utilisant la géothermie ne permet pas de disposer d’aides d’État telles que le crédit d’impôt, l’Eco-PTZ et la TVA à taux minimum de 5,5%.

Pompe à chaleur aérothermique : les différentes catégories

Il existe plusieurs types de pompes à chaleur aérothermiques. La pompe à chaleur air-eau peut être reliée à divers émetteurs de chaleur dont un plancher chauffant, des radiateurs basse température ou un ventilo-convecteur. Cette PAC récupère les calories dans l’air et chauffe l’eau d’un circuit de chauffage.

La pompe à chaleur air-air réchauffe directement le logement à l’aide de ventilo convecteurs. Ce type de PAC peut être réversible et rafraîchir le logement en été. Ses émetteurs de chaleur sont l’unité intérieure de la PAC. La pompe à chaleur air extrait-air neuf, également appelée VMC double-flux thermodynamique, associe une ventilation mécanique contrôlée (VMC) à une pompe à chaleur. Elle renouvelle ainsi l’air de la maison et assure son préchauffage. La VMC double flux thermodynamique récupère les calories de l’air extrait par la VMC dans les pièces telles que la cuisine et la salle de bains pour préchauffer l’air soufflé dans le séjour ou la chambre.

À noter, la pompe aérothermique est toujours munie d’un système de chauffage d’appoint pour pallier une éventuelle insuffisance de la pompe à chaleur lors des périodes de grand froid (la baisse de la température allant souvent de pair avec une diminution de l’efficacité de la pompe). Selon l’Ademe : « les pompes à chaleur air extrait/air neuf ne couvrent pas la totalité des besoins de chauffage : un chauffage complémentaire est toujours nécessaire. » Demander des précisions à son revendeur poseur de pompes à chaleur vous permettra certainement de trouver le bon système selon vos besoins.

Pompes à chaleur aérothermiques : moyennes constatées

Le prix d’une pompe à chaleur air-air varie dans un premier temps selon les prix pratiqués par le fabricant et la marge décidée par le revendeur. Le prix de la pompe à chaleur aérothermique va aussi dépendre de sa technologie, de ses performances, de son dimensionnement ainsi que des possibles difficultés d’installation rencontrées. Certains travaux préalables pourraient être nécessaires. Renseignez-vous sur les montants à prévoir en demandant des devis à chaque corps de métier devant intervenir !

  • On peut estimer le prix moyen d’une pompe à chaleur aérothermique dédiée au chauffage à 11 000 €, pose comprise.
  • Le prix d’une pompe à chaleur air-air est en moyenne évalué entre 5 000 € et 8 000 €, pose comprise.
  • Un peu plus onéreuse, la pompe à chaleur air-eau revient en moyenne entre 7 500 € et 15 000 €, pose comprise.

En ce qui concerne le prix de l’installation d’une pompe à chaleur aérothermique, le montant moyen pour une installation neuve se situe approximativement à 6 806 € TTC, pour une gamme de prix variant tout de même de 517 à 30 260 € TTC*. Enfin, le prix du remplacement d’une pompe à chaleur aérothermique est estimé à 7 920 € TTC pour une gamme de prix comprise entre 3 200 € et 13 000 € TTC*.

Pompe à chaleur aérothermique : les prix selon la puissance

Le prix des pompes à chaleur varie en fonction de la technologie, mais aussi de la puissance des équipements. À noter, une pompe à chaleur mal dimensionnée (trop ou insuffisamment puissante) entraînera une usure prématurée de l’équipement et ne permettra pas de réaliser d’économies d’énergies.

  • Le prix d’une pompe à chaleur air-air de 15 kW est évalué entre 7 000 € et 9 000 €**
  • Le prix d’une pompe à chaleur air-eau de 14 kW se situe un peu plus haut entre 10 000 € et 12 000 €**

Pour être plus précis, il existe une autre manière de calculer le budget de l’achat d’une pompe à chaleur : en se basant simplement sur le volume à chauffer. À titre d’exemple, comptez 80 € par mètre carré chauffé pour une pompe à chaleur affichant un COP (Coefficient de Performance) de 3,3.

*Ces chiffres et moyennes ont été obtenus à partir des données fournies volontairement par des utilisateurs de Travaux.com. Ils correspondent aux devis demandés par l’intermédiaire de nos formulaires de demande de devis et établis par des professionnels partenaires.
**Prix à titre indicatif, sources : Engie



About the author

admin

Click here to add a comment

Leave a comment: